Riz vinaigré et Onigiri

Pour le riz:

  • 1 tasse de riz (250gr.)
  • 1,3 tasse d’eau
  • 1 morceau d’algue combu
  •  saké de cuisine
  • mirin
  • sel

Pour les onigiri:

  • au choix: algues, sésame, prunes salées, oeuf de saumon, crevettes séchées puis réhydratées…

Le riz :

  1. Placez le riz dans une passoire pour le rincer à l’eau courante jusqu’à ce que celle-ci ressorte claire (3 ou 4 rinçages). L’opération doit être réalisée assez rapidement pour que le riz n’absorbe pas l’eau de rinçage.
  2. Laissez le riz s’égoutter dans un linge propre pendant 30 min.
  3. Placez dans l’autocuiseur, l’eau et l’algue conbu. Ajoutez le riz et laissez le tremper pendant 30 min.
  4. Couvrez et faites cuire. Lorsque la cuisson est terminée, laisser le riz reposer dans l’autocuiseur sans ouvrir le couvercle pendant 10 min.
  5. Transvaser le riz dans un grand récipient en bois, verser le saké, le mirin et le sel préalablement mélangés.  Mélangez bien à l’aide d’une spatule et laissez le riz refroidir complètement.

Les onigiri: 

  1. Ajoutez ce qui vous fait plaisir au riz (algues, sésame, crevettes séchées puis réhydratées, miettes de saumon ou de thon…) et mélangez à l’aide d’une spatule en bois.
  2. Pour former l’onigiri, je triche, j’ai un moule (en vente chez Tang pour 2-3 euros).  Sinon, ça marche bien aussi en prenant un petit bol que l’on humidifie pour éviter que le riz ne colle. On place une grosse spatule de riz au fond du bol, on ajoute éventuellement au centre une prune séchée, des oeufs de saumon… et on retourne le bol dans sa main gauche (elle aussi humidifiée). On forme alors un triangle en formant un angle avec les doigts de la main droite et en faisant tourner la boule de riz. En images ici.
  3. On peut habiller l’onigiri d’une feuille d’algue pour qu’il sèche moins vite et soit plus facile à tenir.